Les Amis du Pays Khmer

 

 

 

 

Association d'intérêt général Loi 1901 N°W691075230 

De retour de mission au Cambodge après

Nos actions permettent d'aider les populations locales à se protéger des moustiques, avoir accès à l'eau potable et à l'éducation.

 

Daniel PRALUS a enseigné le Français au CAMBODGE de 1969 à 1971 au lycée TOUL SVAY PRAY à PHNOM PENH, devenu depuis le   « musée du génocide » après avoir été le centre de tortures des Khmers Rouges de 1975 à 1979 sous le nom de S21. Son deuxième fils est né à PHNOM-PENH en 1970.  En 1995, il rencontre SOM Sereywuth, un de ses anciens élèves, en stage au palais de justice de Lyon, devenu depuis Conseiller à la Cour Suprême et Juge au Tribunal Pénal International des Khmers Rouges à PHNOM PENH. 
 
 Depuis 1998, Daniel retourne plusieurs fois au CAMBODGE et rencontre à BATTAMBANG (deuxième ville au Nord Ouest du pays) Thérèse Samson, qui, du fait de son âge et de ses problèmes de santé, veut passer la main pour ses actions en microcrédit et distribution de moustiquaires pour lutter contre le paludisme. Daniel entraîne son frère, Bruno, en Janvier 2009 pour continuer ensemble une petite distribution de moustiquaires dans les villages.
Devant les immenses besoins de ces populations (revenus moyens 1$/jour/famille), Daniel et Bruno créent une association, type loi de 1901 « LES AMIS DU PAYS KHMER » fin 2009.
 
Le troisième frère, Philippe, pour qui la retraite de Directeur d’Etablissements Médico-sociaux a sonné, les rejoint pour la « campagne » 2011 de Janvier à Février….  
 

 

 

Daniel PRALUS a enseigné le Français au CAMBODGE de 1969 à 1971 au lycée TOUL SVAY PRAY à PHNOM PENH, devenu depuis le   « musée du génocide » après avoir été le centre de tortures des Khmers Rouges de 1975 à 1979 sous le nom de S21. En 1995, il rencontre SOM Sereywuth, un de ses anciens élèves, en stage au palais de justice de Lyon, devenu depuis Conseiller à la Cour Suprême et Juge au Tribunal Pénal International des Khmers Rouges à PHNOM PENH.

 

 Depuis 1998, Daniel retourne plusieurs fois au CAMBODGE et rencontre à BATTAMBANG (deuxième ville au Nord Ouest du pays) Thérèse Samson, qui, du fait de son âge et de ses problèmes de santé, veut passer la main pour ses actions en microcrédit et distribution de moustiquaires pour lutter contre le paludisme. Daniel entraîne son frère, Bruno, en Janvier 2009 pour continuer ensemble une petite distribution de moustiquaires dans les villages.


Devant les immenses besoins de ces populations (revenus moyens 1$/jour/famille), Daniel et Bruno créent une association, type loi de 1901 « LES AMIS DU PAYS KHMER » fin 2009.

 

Le troisième frère, Philippe, pour qui la retraite de Directeur d’Etablissements Médico-sociaux a sonné, les rejoint pour la « campagne » 2011 de Janvier à Février…. 

 Daniel PRALUS a enseigné le Français au CAMBODGE de 1969 à 1971 au lycée TOUL SVAY PRAY à PHNOM PENH, devenu depuis le   « musée du génocide » après avoir été le centre de tortures des Khmers Rouges de 1975 à 1979 sous le nom de S21. Son deuxième fils est né à PHNOM-PENH en 1970.  En 1995, il rencontre SOM Sereywuth, un de ses anciens élèves, en stage au palais de justice de Lyon, devenu depuis Conseiller à la Cour Suprême et Juge au Tribunal Pénal International des Khmers Rouges à PHNOM PENH. 
 
 Depuis 1998, Daniel retourne plusieurs fois au CAMBODGE et rencontre à BATTAMBANG (deuxième ville au Nord Ouest du pays) Thérèse Samson, qui, du fait de son âge et de ses problèmes de santé, veut passer la main pour ses actions en microcrédit et distribution de moustiquaires pour lutter contre le paludisme. Daniel entraîne son frère, Bruno, en Janvier 2009 pour continuer ensemble une petite distribution de moustiquaires dans les villages.
Devant les immenses besoins de ces populations (revenus moyens 1$/jour/famille), Daniel et Bruno créent une association, type loi de 1901 « LES AMIS DU PAYS KHMER » fin 2009.
 
Le troisième frère, Philippe, pour qui la retraite de Directeur d’Etablissements Médico-sociaux a sonné, les rejoint pour la « campagne » 2011 de Janvier à Février….  
 Daniel PRALUS a enseigné le Français au CAMBODGE de 1969 à 1971 au lycée TOUL SVAY PRAY à PHNOM PENH, devenu depuis le   « musée du génocide » après avoir été le centre de tortures des Khmers Rouges de 1975 à 1979 sous le nom de S21. Son deuxième fils est né à PHNOM-PENH en 1970.  En 1995, il rencontre SOM Sereywuth, un de ses anciens élèves, en stage au palais de justice de Lyon, devenu depuis Conseiller à la Cour Suprême et Juge au Tribunal Pénal International des Khmers Rouges à PHNOM PENH. 
 
Depuis 1998, Daniel retourne plusieurs fois au CAMBODGE et rencontre à BATTAMBANG (deuxième ville au Nord Ouest du pays) Thérèse Samson, qui, du fait de son âge et de ses problèmes de santé, veut passer la main pour ses actions en microcrédit et distribution de moustiquaires pour lutter contre le paludisme. Daniel entraîne son frère, Bruno, en Janvier 2009 pour continuer ensemble une petite distribution de moustiquaires dans les villages.
Devant les immenses besoins de ces populations (revenus moyens 2$/jour/famille), Daniel et Bruno créent une association, type loi de 1901 « LES AMIS DU PAYS KHMER » fin 2009.
 
Le troisième frère, Philippe, pour qui la retraite de Directeur d’Etablissements Médico-sociaux a sonné, les rejoint pour la « campagne » 2011 de Janvier à Février….